Sciences infirmières : CINAHL Plus With Full Text

Une nouvelle ressource en sciences infirmières : la base CINAHL Plus With Full Text

cinahlplusft
La BIU Santé vient de s’abonner à Cinahl, importante base de données bibliographiques consacrée aux sciences infirmières et aux disciplines paramédicales : 

  • 580 revues en full text depuis 1981
  • 3 100 revues indexées à l’article

Pas besoin de mot de passe, l’accès se fait directement par reconnaissance d’adresses IP : sur place à la BIU Santé (pour tous) ou à distance (pour les membres de la communauté Paris Descartes).

N’hésitez pas à nous contacter pour vous aider dans vos recherches.

Accéder à la base CINAHL Plus With Full Text

Pour éviter les problèmes d’affichage, pensez à désactiver les protections de votre navigateur concernant les scripts à risque (à gauche de la barre d’adresse dans Firefox, à droite dans Chrome).

Thomas Violet

Formez-vous à Embase le 05/12

Vous souhaitez apprendre à chercher des articles de manière efficace dans le cadre de vos travaux ?

Embase

[Rappel] Le lundi 5 décembre de 17h à 19h30 a lieu une formation gratuite à la base de données Embase.

Elle vous permet de chercher des références en médecine, pharmacologie, toxicologie.

Cette base de données inclut la totalité des références présentes dans Medline, tout en indexant 2.500 revues de plus que PubMed. L’université Paris Descartes est l’un des seuls établissements en France à vous proposer l’accès à cet outil (à distance avec vos codes ENT pour les affiliés Paris Descartes / sur place pour les inscrits à la bibliothèque).

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant sur cette page.

 

Nouvelle version de Reaxys

Une nouvelle version de la base Reaxys est disponible depuis le 19 octobre 2016.

indexL’ancienne et la nouvelle version seront consultables en parallèle pendant 6 mois, ce qui vous laissera le temps de prendre en main la nouvelle interface.

Le contenu est accru de 12000 journaux en full text automatiquement indexés, ainsi que les brevets asiatiques (Chine, Corée du Sud, Japon et Taïwan).

Le lien vers la nouvelle version est disponible à l’adresse : https://new.reaxys.com

reaxysPour tester la nouvelle version, vous devrez vous identifier  avec vos noms d’utilisateur et mot de passe habituels, n’hésitez pas à utiliser le bouton «feedback» en bas de page pour toutes les suggestions, remarques ou commentaires positifs ou négatifs que vous pourriez avoir sur la nouvelle interface, ils sont tous pris en compte par les développeurs.

Étant sur un serveur différent, certaines fonctionnalités de la version beta peuvent être lentes à répondre, ou renvoyer un message d’erreur, renouvelez simplement votre requête.

N’hésitez pas à nous contacter en cas de besoin.

Didier Partouche

Édition 2017 de la Pharmacopée européenne

La Pharmacopée européenne 2017 est en ligne !

pharmacopee9La version 9 (valable à partir du 1er janvier 2017) est désormais accessible en version bilingue français/anglais depuis la faculté de pharmacie de Paris (pas d’accès distant).

Rendez-vous sur le site Internet de la BIU Santé, dans la rubrique Bases de données.

Nous remercions ici l’éditeur, EDQM (European Directorate for the Quality of Medicines & Healthcare) qui nous a accordé gracieusement cet accès pour l’année 2017, comme il le fait depuis 2014.

La version papier est consultable à l’accueil de la BIU Santé pôle Pharmacie, la version papier de la version 9 est en commande (cote P 50138).

Didier Partouche

Outils de communication scientifique : les résultats pour la France

InnoScholComm logo 550x550En 2015, nous avions relayé l’enquête menée par l’université d’Utrecht concernant les outils pour la communication scientifique utilisés par les chercheurs.

Tous les résultats (anonymisés) sont librement consultables et téléchargeables sur le site de l’étude (vive l’Open Data!). Une interface intuitive permet de manipuler aisément ces données pour des comparaisons immédiates.

Au niveau mondial, cette enquête a rencontré un vif engouement, avec plus de 20.000 participants.

La France est le 5e pays en nombre de réponses (1150 chercheurs).

survey_questions

Une exploitation intéressante de ces chiffres a été mise en avant par l’European Association for Health Information and Libraries : il s’agit d’une extraction des 2.200 réponses émanant de l’Europe pour la discipline Médecine. Les résultats de cette vue particulière sont consultables via cette interface.

Malheureusement, dans cette discipline, la France n’est représentée que par 139 chercheurs (si l’on exclut les bibliothécaires et documentalistes qui pouvaient également répondre à l’enquête).

Ce faible nombre ne permet pas d’extrapoler des statistiques, d’autant que l’échantillon n’est en rien représentatif. Quelques chiffres notables néanmoins, sur ce panel restreint de 139 chercheurs français du secteur médical :

pubmed-4-300Sans surprise PubMed est plébiscité pour la recherche de littérature : 126 personnes déclarent l’utiliser. Viennent ensuite Google Scholar (104), Web of Science (36), Scopus (17), Mendeley (9) et Paperity (8), entre autres. Le même classement se retrouve à peu près au niveau européen.

Une fois les références trouvées, les chercheurs y accèdent majoritairement par leur institution / leur bibliothèque (118), mais aussi via ResearchGate (45), des courriels envoyés aux auteurs (35), la consultation d’articles en Open Access (33), et l’achat direct sur les sites des éditeurs (13). L’Open Access Button, dont nous avons déjà parlé ici, est beaucoup plus utilisé dans les autres pays (3e position).

Les systèmes d’alerte et de recommandations sont relativement peu utilisés : Google Scholar (39), ResearchGate (28), PubMed (21), JournalTOCs (22), Mendeley (6), et les sites des revues elles-mêmes (4).

Pour analyser des données, le bon vieil Excel prévaut (97 répondants), suivi par R (33), SPSS (16), GraphPad ou StatView (14), MATLAB (9). Pas de surprise non plus pour l’écriture, avec Microsoft Word (132) puis notamment Google Drive (39) et LateX (14).

zoteroDu côté des logiciels de bibliographie, Zotero est en tête (63 utilisateurs), talonné par EndNote (53), puis Mendeley (10), Papers (6), ReadCube (3), JabRef (3). La situation est bien différente au niveau européen pour les chercheurs en médecine : Zotero est au 4e rang, derrière EndNote (largement en tête), Mendeley puis RefWorks.

Plusieurs outils sont cités pour l’archivage et le partage de publications : ReserchGate (39), PubMed Central (36), les répertoires institutionnels (25), le partage des notes de travail (22), arXiv (4). Le partage de données est encore balbutiant (8 répondants citent GitHub), idem pour les posters et les présentations (7 utilisateurs de Slideshare).

Le choix de la revue où publier repose encore grandement sur le facteur d’impact du JCR (en tête avec 39 répondants). Idem pour mesurer l’impact après publication : JCR/Facteur d’impact (43), Web of Science (30), Scopus (18), Altmetric (14), PLoS (10).

Pour communiquer en dehors du milieu académique, 25 répondants utilisent Twitter, 23 Wikipédia, 11 WordPress, 8 Facebook, LinkedIn ou bien Google+. Pour les profils de chercheurs, on retrouve la prépondérance de ResearchGate (55), Google Scholar (40), Orcid (23), les pages institutionnelles (20), et Academia (10). Même classement au niveau européen.

BAQuant au développement le plus important dans la communication scientifique au cours des années à venir, de nombreux répondants citent l’Open Access – soutenu par 110 d’entre eux (16 ne savent pas, 5 sont contre).

Tous ces chiffres, à manipuler avec précaution, donnent quand même des pistes sur les outils connus et utilisés, à défaut de pouvoir en tirer des généralités.

Une enquête nationale ciblant ces publics serait sans doute utile, pour mieux cerner les pratiques et les besoins, et y répondre au mieux en bibliothèque.

David Benoist

Formations 2016-2017 pour les bibliothécaires de santé

La Bibliothèque interuniversitaire de Santé et l’Urfist de Paris proposent des stages en 2016-2017 à destination des collègues en poste en bibliothèque de santé (universitaire, hospitalière et autre établissement de documentation).

« Bibliothèque de santé : environnement et ressources documentaires (initiation) »

22-24 novembre 2016

Une nouvelle édition du stage « Bibliothèque de santé : environnement et ressources documentaires (initiation) » se tiendra du 22 au 24 novembre 2016, à l’université Paris Descartes.

urfistCette formation s’adresse prioritairement aux professionnels de l’information et de la documentation récemment affectés en bibliothèque de santé (universitaire et hospitalière notamment).

Elle a pour objectif de permettre aux nouveaux arrivants en bibliothèque de santé de maîtriser les outils et concepts indispensables pour exercer leurs fonctions : publics et cursus, contexte institutionnel, collections et services.

N’hésitez pas à consulter le programme et à vous inscrire à l’adresse suivante.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 septembre, mais ne tardez pas à vous manifester.

ATTENTION : Ce stage ne propose pas de formation pratique à l’utilisation de bases de données. Une session sur ce thème sera organisée sur 2 jours en mars 2017 (voir ci-dessous).

« Acquérir en santé »

13 janvier 2017

NOUVEAU Une session dédiée à la question spécifique des acquisitions en santé, « Acquérir en santé », est organisée le vendredi 13 janvier 2017, à l’université Paris Descartes.

Elle a pour objectifs de faire connaître les outils pour savoir acquérir, sélectionner et développer une collection sur tous supports en santé.

Elle s’adresse aux acquéreurs dans le domaine de la santé en poste en bibliothèque de santé (universitaire, hospitalière et autre établissement de documentation).

Vous pouvez d’ores et déjà consulter le programme et vous inscrire à l’adresse suivante.

« Recherche documentaire en médecine : outils et ressources »

Mars 2017

Une nouvelle édition de ce stage de 2 jours dédié spécifiquement à la manipulation des bases de données en médecine (PubMed, Cochrane Library, BDSP, LiSSa, EM-Premium…) est d’ores et déjà programmée en mars 2017.

Les dates exactes et les modalités d’inscription seront annoncées ultérieurement.

Alexandre Boutet, Benjamin Macé et Catherine Tellaa

Bibliothèque de santé : environnement et ressources documentaires (initiation)
Debut: 11/22/2016
Fin: 11/24/2016
12, rue de l'Ecole-de-Médecine
Paris, Île-de-France
75006
FR

Réabonnement à la plateforme d’e-learning IMAIOS

imaios

La BIU Santé est heureuse de pouvoir vous proposer à nouveau l’accès à la base IMAIOS.

Fondée par deux radiologues montpelliérains en 2008, IMAIOS est une société qui propose des formations, cours et diplômes en ligne de haute qualité scientifique et pédagogique, destinés aux professionnels de la santé.

Ces cours sont développés en collaboration avec des universitaires et experts de la santé et font aujourd’hui d’IMAIOS un acteur reconnu par les plus grandes universités médicales qui utilisent ses solutions pédagogiques (Yale, Stanford, Harvard…).

imaiosIMAIOS comprend plusieurs sections :

  • e-Anatomy : un atlas interactif d’anatomie humaine
  • Échographie ostéo-articulaire : des cours vidéo d’échographie ostéo-articulaire
  • Formations DPC : des programmes de DPC et de la formation professionnelle continue en e-learning
  • e-MRI : des cours interactif sur l’imagerie par résonance magnétique
  • Classifications : les classifications couramment utilisées en imagerie médicale
  • e-Cases : une base de données collaborative de cas cliniques médicaux
  • Préparation ECNi : une plateforme de préparation à l’ECN
  • Anatomy Ninja Lower Limb : des serious games sur l’anatomie humaine
  • Un DIU Imagerie ostéo-articulaire (de Montpellier et Toulouse)
  • vet-Anatomy : un atlas d’anatomie vétérinaire basé sur des examens d’imagerie médicale

Son contenu dépasse celui d’un atlas d’anatomie et peut notamment intéresser les étudiants préparant le concours de l’internat. Pour accéder à cette base de données, il vous suffit de suivre ce lien.

Marjorie Simon

Nouvelle base de données LiSSa, en français

On l’attendait depuis plus d’un an, l’équipe du CISMeF vient de lancer officiellement une nouvelle base de données bibliographique médicale en langue française.

Le projet BDBfr donne ainsi naissance à LiSSa, pour LIttérature Scientifique en SAnté.

lissa_400-300x101« Cette base de données comprend aujourd’hui plus de 800 000 références issues de PubMed mais aussi de 72 journaux scientifiques qui n’y figurent pas et de 53 qui y figurent de façon incomplète. Si l’on considère uniquement les années supérieures à 2000, la moitié du contenu de LiSSa est inédite. Plus de 80 000 résumés en français sont également proposés.
La liste des périodiques apparaissant dans LiSSa est disponible à cette adresse http://www.lissa.fr/rep/revues. »

La base LiSSa, gratuite, est principalement destinée aux professionnels de santé. Elle propose des références de contenus gratuits ou payants, provenant de supports papier ou numérique (revues, encyclopédies, ouvrages…).

Ce projet, issu d’un travail considérable, s’étoffera encore dans les mois qui viennent.

À suivre !

En savoir plus

FAQ détaillant le projet

Retours sur le MoocSciNum

Comme nous vous l’annoncions en août 2015, la BIU Santé a participé aux contenus du Mooc « Numérique et recherche en santé et sciences du vivant », proposé par le Centre Virchow-Villermé avec le soutien de l’université Sorbonne Paris Cité (USPC).

La bibliothèque est notamment intervenue pour la partie concernant Zotero (Alexandre Boutet, du service Formation). Vous découvrirez également une interview de Claire Nguyen et Catherine Weill sur les enjeux de la documentation en ligne.

Pas besoin de s’être inscrit au Mooc pour avoir accès à ces vidéos. Elles sont désormais librement accessibles via la chaîne YouTube dédiéevous les retrouverez également ci-dessous.

Merci au Centre Virchow-Villermé pour cette heureuse initiative.

Formation aux bases de données en médecine pour les bibliothécaires de santé

24 et 25 mars 2016

À la suite du succès de la formation « Bibliothèque de santé : environnement et ressources documentaires (initiation) », l’URFIST de Paris et la Bibliothèque interuniversitaire de Santé organisent une nouvelle édition du stage « Recherche documentaire en médecine : outils et ressources » dédié à la maîtrise des principales bases de données dans le domaine de la santé, les 24 et 25 mars 2016.

swpubmed
Grâce à cette formation, vous trouverez enfin des articles intéressants dans PubMed

Ce stage s’adresse exclusivement aux professionnels de l’information et de la documentation affectés en bibliothèque de santé (universitaire et hospitalière notamment).

Cette formation s’appuiera sur des travaux pratiques et insistera sur la manipulation des bases.

N’hésitez pas à consulter le programme et à vous inscrire à l’adresse suivante.

La première journée prévoit un panorama des principaux outils de recherche bibliographique dans le domaine de la santé ainsi que des outils terminologiques utiles aux non spécialistes pour trouver les mots-clés adéquats en préalable à l’interrogation des bases. Une large place est ensuite dédiée à PubMed, base de références incontournable en médecine.

La deuxième journée sera consacrée aux autres outils de recherche et fera une large part au concept d’EBM (Evidence-Based Medicine) et aux principales bases du domaine.

Attention, le nombre de participants est limité à 12 en raison de la capacité de notre salle de formation. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes : ne tardez pas à vous inscrire !

Alexandre Boutet et Benjamin Macé

Recherche documentaire en médecine : outils et ressources
Debut: 03/24/2016
Fin: 03/25/2016
12, rue de l'Ecole-de-Médecine
Paris, Île-de-France
75006
FR