La bibliothèque de travail de Guy et Marie-José Pallardy

Madame Pallardy, à la fin de l’année dernière, nous a permis de numériser l’intégralité de la collection de cartes postales qu’elle-même et son époux ont consacrée à la radiologie en France.

C’est aujourd’hui leur bibliothèque de travail qui intègre la BIU Santé. Elle constitue un apport important, en particulier concernant l’histoire de la radiologie : un domaine dont on sait tout ce qu’il doit au travail des Pallardy.

Que peuvent attendre les chercheurs de cette nouvelle générosité ? Voici un aperçu, pour patienter en attendant que le volume important de ce don soit traité :

  • Environ un millier de volumes imprimés, dont certains ne se trouvent pas encore à la bibliothèque : radiologie, médecine, histoire de la radiologie et de la médecine.

  • Un important ensemble, très probablement unique, de documentations techniques et de catalogues concernant le matériel radiologique ;
Carton Massiot-Phillips
Catalogue Heller & Cie, 1910
Archives de guerre de Georges Haret
Premières notions de radiologie médicale de guerre, cours polycopié ; dédicace d’Antoine Béclère à « Monsieur le médecin major Haret »
  • Deux albums de radiographies de la Première Guerre mondiale. C’est un témoignage, parmi d’autres (voir par exemple la collection sur les Gueules cassées d’Albéric Pont acquise en 2012), de l’effort considérable de documentation qui fut organisé par les autorités sanitaires pendant ce conflit :

  • De nombreux dossiers de travail.

Merci à la donatrice !

Jean-François Vincent

La formation des médecins : quelle voie d’avenir ? (rencontre d’Hippocrate le 4 mars)

La formation des médecins : quelle voie d’avenir ?

Logo rencontres d'HippocrateLa prochaine « Rencontre d’Hippocrate » aura lieu le mardi 4 mars 2014,

sur le thème « La formation des médecins : quelle voie d’avenir ? »

Conférence prononcée par M. Patrick Berche, doyen de la faculté de médecine Paris Descartes.

Avec les participations de Mme Claire LE JEUNNE, vice-doyenne, ainsi que MM. Alexandre MIGNON et Matthieu PICCOLI.

La conférence aura lieu dans l’amphithéâtre Richet (15, rue de l’École-de-Médecine, site des Cordeliers, 2e étage) de 18h à 20h30. Elle sera filmée puis mise en ligne à l’adresse suivante.

L’accès à ces rencontres est libre et ne nécessite pas d’inscription.

Retrouvez le programme 2013-2014 et les vidéos des sessions précédentes en cliquant sur ce lien.

Continuer la lecture de « La formation des médecins : quelle voie d’avenir ? (rencontre d’Hippocrate le 4 mars) »

Naissance et petite enfance à la cour de France

Nous vous en parlions sur ce blog en avril 2013 : la journée d’étude internationale Naissance et petite enfance à la cour de France aura lieu cette semaine, les 27 et 28 février.

Elle est organisée par Cour de France.fr en collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord ; avec le soutien du programme interuniversitaire « Formes du savoir de 1400 à 1750 » (Maison des Sciences de l’Homme Aquitaine), l’université Paris 13 et le CRESC (Centre de recherche sur les espaces, les sociétés et les cultures).

Cette journée se tiendra à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord.

Pour consulter le programme complet, cliquez ici.

Y interviendront notamment :

Jacqueline Vons : « Maladies, morts et jalousies dans La santé du
prince ou le soing qu’on y doit observer de Rodolphe
Le Maistre (1616) » ;

Bernadette Molitor, de la BIU Santé : « L’émergence de la pédiatrie à la Cour et la Maison médicale des enfants de France au XVIIIe siècle. »

 

Continuer la lecture de « Naissance et petite enfance à la cour de France »

Nouvelles pratiques en médecine légale : la personne, l’éthique et le corps

Les 20e journées scientifiques de la Société méditerranéenne de médecine légale se dérouleront lundi et mardi prochain, 24 et 25 février au 15, rue de l’École-de-Médecine 75006 Paris.

Le sujet central de ces journées est le rapport de la personne, de l’égalité homme/femme, en sa dignité et la violence quotidienne. La première journée est plus particulièrement consacrée à la personne humaine, à la maltraitance des personnes et à la violence. La deuxième journée recense comment le médecin de médecine légale participe dans l’autopsie, dans les nouvelles techniques de médecine légale en rapport avec la justice et la société.

Il est encore possible de s’inscrire à ces journées et notamment au dîner au restaurant au palais du Luxembourg, où se déroulera un dîner-débat sur ces thèmes de l’égalité hommes/femmes et de la dignité de la personne humaine.

Pour ce faire, vous devez vous connecter sur le lien suivant.

La Société française de médecine légale, la Société française et francophone d’éthique médicale, l’université Paris Descartes, la fondation MACSF et Isofroid sont les partenaires de ces journées.

Plus d’informations en cliquant sur ce lien.

Continuer la lecture de « Nouvelles pratiques en médecine légale : la personne, l’éthique et le corps »

SPHM, appel à articles « Comment s’informe-t-on sur la santé ? »

La Société pour l’histoire des médias recherche des contributions pour un numéro de sa revue Le Temps des médias consacré au thème « Comment s’informe-t-on sur la santé ? »

Voici leur annonce diffusée sur leur site Internet, accessible en cliquant ici.

Appel à articles « Comment s’informe-t-on sur la santé ? », Le Temps des médias (n°23, automne 2014), 7 mars 2014.

De tous temps, les médias, du premier d’entre eux – le bouche à oreille – aux plus contemporains, ont parlé de maladies, mis en images le monde de la médecine et des soins. Comment se déploient ces discours, sous quelles contraintes et avec quels impacts sur les publics, que ceux-ci soient concernés par la maladie ou simplement curieux de s’informer ? Entre l’expertise des savants et celles des patients, les médias (sous toutes leurs formes, de la chanson à Internet, du manuscrit à la BD…) ajoutent un intermédiaire qui met en place ses propres définitions de la bonne santé et de la maladie, mais qui a aussi ses propres contraintes et ses propres règles.
Ce numéro du Temps des Médias s’intéressera aux discours produits sur la santé, mais aussi à leur circulation dans la population, à la manière dont ils agissent en retour sur les organismes et professionnels du soin. Toutes les périodes et tous les médias pourront être étudiés : presse, radio et télévision, mais aussi cinéma, affiches, photos, chanson, web, libelles…

De nombreux thèmes peuvent être abordés, par exemple :

  • Connaissances profanes des maladies et informations ;
  • Les rumeurs autour d’épidémie, de maladies ;
  • Carrière et formation des « spécialistes » santé dans les médias ;
  • Rôle des médias dans la propagation des peurs sanitaires ;
  • Monographie d’une émission ou d’un journal ;
  • Les contraintes économiques des informations sur la santé ;
  • Évolution du journalisme santé ;
  • L’intervention de la puissance publique ; les campagnes de prévention ;
  • Photographier la maladie ;
  • De la grippe espagnole au H1N1. Redéfinitions de la maladie ;
  • Les approches non savantes ou profanes de la santé ;
  • Les prétoires comme lieu de redéfinition de la santé mentale ;
  • Etc.

Proposition :
Les propositions ne doivent pas dépasser 5 000 caractères. Elles doivent être envoyées aux trois rapporteurs (pascale.mansier@cnrs.fr, cecile.meadel@mines-paristech.fr, claire.secail@cnrs.fr) au plus tard le 7 mars 2014.

Calendrier prévisionnel :
14 février 2014 : Diffusion de l’appel
7 mars 2014 : Date limite d’envoi des propositions
17 mars 2014 : Réponses aux auteurs
16 juin 2014 : Envoi des articles
7 juillet 2014 : Retour aux auteurs / Corrections
1er sept. 2014 : Envoi des versions définitives des articles
Automne 2014 : Parution du numéro 23 du Temps des médias

Coordination du numéro
Pascal MANSIER, INSERM / Laboratoire Communication et Politique (CNRS)
Cécile MÉADEL, Centre de Sociologie de l’Innovation (Mines ParisTech – CNRS)
Claire SÉCAIL, Laboratoire Communication et Politique (CNRS)

Voir normes de publication : http://www.histoiredesmedias.com/-Normes-de-publication-.html

Merci à la Revue du Praticien

Comme vous le savez déjà, la BIU Santé a dû interrompre cette année tous ses abonnements à des revues imprimées.

Pour mémoire, vous pouvez consulter ici les raisons de cette situation inédite dans l’histoire de la bibliothèque – la négociation nationale avec l’éditeur Elsevier ne constituant pas la seule contrainte.

Des collections de périodiques, complètes depuis l’origine, parfois uniques, ont ainsi été arrêtées brutalement début 2014. C’est le cas de titres de référence comme La Revue du Praticien, dont la BIU Santé possédait tous les numéros depuis sa fondation en 1951.

Jean Deleuze, rédacteur en chef de cette revue, a tenu à apporter son soutien à la BIU Santé : en attendant des jours meilleurs, La Revue du Praticien sera fournie gracieusement à la bibliothèque, pour assurer la continuité de la collection et l’information de ses lecteurs.

Vous pouvez lire ici l’intégralité du message envoyé par M. Deleuze.

La Bibliothèque interuniversitaire de Santé le remercie pour ce geste, lui et toute l’équipe de la Revue du Praticien.

Henri Moissan : le film !

« Il faut placer son idéal si haut qu’on ne puisse l’atteindre », voilà une belle maxime. Elle est d’Henri Moissan (1852-1907), pharmacien et premier Français Prix Nobel de Chimie auquel le cinéaste Daniel Bour et le membre du Comité Moissan 2006 Jean Trouchaud, assistés par Louis Patard, viennent de consacrer un documentaire très instructif, auquel la BIU Santé a eu le plaisir de participer.

« Voilà plus de 100 ans que ce grand savant honora son pays par ses travaux qui furent solennellement reconnus par la communauté scientifique internationale et couronnés par l’Académie Royale des Sciences Suédoise. En plus de son exploit à isoler pour la première fois le fluor, il parvint, grâce aux perfectionnements qu’il apporta à ses fours à arc électrique, à obtenir des températures jusqu’à environ 3500°C. On ne compte plus les composés minéraux (dont le carbure de silicium qui reçut le nom de Moissanite) et les métaux que ce père de l’électrométallurgie fabriqua ou purifia. À quoi il faut ajouter ses expériences pour synthétiser le diamant pour lesquelles il imagina les moyens pour reproduire en laboratoire les hautes températures et les hautes pressions nécessaires. Ses travaux connaissent encore aujourd’hui une nouvelle vie avec nombre de découvertes et d’applications dans les domaines des sciences de la santé et de la chimie. Ce premier film à lui être consacré, tourné principalement à Paris et à Meaux où il vécut, se veut être, outre un devoir de mémoire, un ferment pour susciter de nouvelles vocations dans ces deux domaines essentiels. » (Texte aimablement communiqué par les auteurs du film)

Pour voir une version abrégée du film en français (19 mn)

« It has been more than a century since this great scientist did honour France as he was praised for his works by the international scientific community and awarded the Nobel Prize. As a matter of fact, he succeeded for the first time in isolating fluorine and in obtaining temperatures up to 3500°C thanks to the improvements he made to his electric arc furnaces.  He is also known to have synthesized and purified a great number of metals and mineral compounds, including silicon carbide which was to be called Moissanite as well as to have tried to make artificial diamonds when reproducing in his laboratory the necessary high temperatures and pressures. His works are still referred to nowadays in many discoveries and applications in the scope of health and chemical sciences. This film, the very first to be dedicated to him and mainly directed in Paris and Meaux where he used to live, is not only a duty of remembrance but also an incentive for young generations to participate to the development of such strategic areas. » (Traduction aimablement communiquée par les auteurs du film)

To watch an english abstract of the film (18 mn)


À propos du film :
La Société française de génie des procédés et A3V Studio présentent un film réalisé par Daniel Bour et Jean Trouchaud : Henri Moissan, pharmacien, premier Français Prix Nobel de Chimie (Copyright A3V Studio 2013)

Pour acheter un exemplaire du film, écrire à Daniel Bour : daniel.bourlevrai@free.fr
Pour consulter le film, communication possible à la BIU Santé – Pôle Pharmacie Biologie Cosmétologie.

Philippe Galanopoulos

Henri Moissan
Realise par : Bour, Daniel, Trouchaud, Jean

Les domestications de végétaux : colloque

Les 28 février et 1er mars 2014, la Société Botanique de France avec la Bibliothèque interuniversitaire de Santé organise à Paris un colloque sur les domestications de végétaux.

Ce colloque a une vocation pluridisciplinaire. Il permettra d’aborder les nombreuses facettes des domestications des végétaux incluant les thématiques suivantes :

  • Histoire des domestications – histoire de l’agriculture, archéologie/archéobotanique.
  • Ethnobotanique, interaction Plantes – Hommes.
  • Modifications morpho-anatomiques, génétiques et génomiques associées aux domestications.
  • Diversité des modalités de domestication selon les espèces.
  • Position phylogénétique des espèces domestiquées par rapport aux parents sauvages.
  • Diversité au sein des espèces domestiquées.
  • Écologie des espèces domestiquées et de leurs parents sauvages.
  • Interaction et coévolution avec les parasites et mutualistes.

Il s’adresse aux naturalistes, étudiants, enseignants, formateurs d’enseignants et à tous les curieux de science !

Nous espérons vous y voir nombreux. N’hésitez pas à faire circuler l’information autour de vous.

Plus d’information en téléchargeant ici le programme (PDF, 2 pages).

L’inscription est gratuite mais obligatoire : sbf.domestication@gmail.com

Continuer la lecture de « Les domestications de végétaux : colloque »

Colloque Sciences et Patrimoine culturel (14 février 2014)

Le 14 février 2014 aura lieu le colloque Sciences et Patrimoine culturel :

Images, textes, matières et techniques.
Du site à l’objet : environnements, chronologies, savoirs techniques.
Patrimonialisation du savoir scientifique.

Cette manifestation se tiendra de 9h à 18h, amphithéâtre Durand (bâtiment Esclangon) et Tour Zamansky Campus Jussieu – 4, place Jussieu – 75005 Paris.

Comité d’organisation : Jean-Louis BATOZ (UTC), Ludovic BELLOT-GURLET (UPMC), Stephan DUGAST (MNHN), Christophe FALGUÈRES (MNHN),Thierry LAUGÉE (Paris Sorbonne), Sylvie LE BOMIN (MNHN), Dany SANDRON (Paris-Sorbonne), Charlotte RIBEYROL (Paris-Sorbonne), Philippe WALTER (UPMC).

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Continuer la lecture de « Colloque Sciences et Patrimoine culturel (14 février 2014) »

Pôle Pharmacie : fermeture de la salle Fialon

Au pôle Pharmacie-Biologie-Cosmétologie (4, avenue de l’Observatoire) la salle Fialon sera fermée du mardi 11 au vendredi 14 février 2013 inclus, pour cause d’examens.

La salle Dorveaux (salle de lecture principale) demeure ouverte normalement, vous pouvez donc venir travailler au pôle Pharmacie.

La salle Fialon rouvrira normalement à 9h lundi 17 février 2014.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.