Journée d’étude : le métier d’illustrateur des sciences médicales (18/11)

La BIU Santé organise une journée d’étude le vendredi 18 novembre 2016 sur le thème :

Fecit ex natura : le métier d’illustrateur des sciences médicales du XVIe au XXe siècle

Nicolas Henri Jacob : Muscles du dos (étude). Dessin pour le Traité complet de l'anatomie de l'homme de J. M. Bourgery, 1831-1854. Paris, BIU Santé, cote : Ms 81.
Nicolas Henri Jacob : Muscles du dos (étude). Dessin pour le Traité complet de l’anatomie de l’homme de J. M. Bourgery, 1831-1854. Paris, BIU Santé, cote : Ms 81.

Sous la direction de Maxime Georges METRAUX (université Paris-Sorbonne), Chloé PERROT (université de Lille 3), Jean-François VINCENT (Bibliothèque interuniversitaire de santé, Paris).

À Paris, 12, rue de l’École-de-Médecine, grand amphithéâtre de l’université Paris Descartes (métro Odéon).

Entrée libre.

L’illustration médicale a attiré de nombreux collectionneurs et institutions en raison de son intérêt scientifique comme pour ses qualités formelles. Certaines de ces œuvres ont été abondamment diffusées et commentées. À ce jour, les métiers de cette imagerie spécialisée ainsi que les relations entre praticiens et artistes ont pourtant peu intéressé la recherche.

La Bibliothèque interuniversitaire de santé propose aux historiens de la médecine, aux historiens de l’art et aux professionnels de santé de mettre en commun leurs connaissances et questionnements au cours d’une journée d’étude spécifiquement consacrée au métier d’illustrateur des sciences médicales du XVIe au XXe siècle.
En parallèle de cet événement, la Bibliothèque interuniversitaire de santé présente l’exposition Anatomie d’une image. Commissariat : Olivier PONCER (Haute école des arts du Rhin).

Programme

  • 9h50 : introduction par Jean-François VINCENT (BIU Santé).
  • 10h : «Tactiles studies», études visuelles de deux atlas anatomiques remarquables par Martial GUEDRON (université de Strasbourg) et Olivier PONCER (Haute école des arts du Rhin).
  • 10h30 : Vers une approche pluridisciplinaire des dessins de myologie inédits de Van Horne et Sagemolen par Jean-François VINCENT (BIU Santé) et Chloé PERROT (université de Lille 3).
  • 11h : pause café.
  • 11h15 : Une nouvelle esthétique de la dissection : les dessins de Gérard de Lairesse pour l’Anatomie de Govard Bidloo par Cécile TAINTURIER (Fondation Custodia).
  • 11h45 : Illustrer en réseau : les dessinateurs graveurs néerlandais des livres d’anatomie de Bidloo, Ruysch, et Albinus (XVIIe-XVIIIe siècle) par Rafael MANDRESSI (Centre Alexandre Koyré).
  • 12h15 : déjeuner libre.
  • 14h15 : Aperçu des collaborations possibles entre imprimeurs, auteurs, éditeurs et illustrateurs dans la réalisation des ouvrages chirurgicaux strasbourgeois (1490–1540) par Alice KLEIN (université de Strasbourg).
  • 14h45 : La gravure sur bois dans les ouvrages médicaux des XVIIe et XVIIIe siècles par Maxime Georges METRAUX (université Paris-Sorbonne).
  • 15h15 : pause.
  • 15h45 : La médecine vétérinaire, une niche de l’illustration médicale par François VALLAT (docteur vétérinaire, docteur en histoire).
  • 16h15 : Les planches d’illustration animalières et la pratique vétérinaire au XVIIIe siècle par Loreline PELLETIER (université de Lille 3).
  • 16h45 : conclusion de la journée d’étude.
  • 17h : vernissage de l’exposition Anatomie d’une image.

En savoir plus

Télécharger le programme détaillé (PDF)

Les dessins originaux dans les collections de la BIU Santé

Dessins préparatoires pour le Traité complet de l’anatomie de l’Homme de J.-M. Bourgery

Fecit ex natura : Le métier d’illustrateur des sciences médicales du XVIe au XXe siècle
Debut: 11/18/2016 09:50 am
12, rue de l'Ecole-de-Médecine
Paris, Île-de-France
75006
FR
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

2 réflexions sur « Journée d’étude : le métier d’illustrateur des sciences médicales (18/11) »

  1. Bonjour,
    J’ai été le fondateur et responsable de la formation de diplôme supérieur d’arts appliqués en illustration scientifique à l’école supérieur Estienne à Paris et je signale juste que cette formation à bac plus 4 est dynamique et performante et est ouverte à des étudiants curieux et motivés ayant deux années validées d’études artistiques ou scientifiques. Tout cela pour dire que l’illustration scientifique contemporaine a un rôle capital à jouer dans la divulgation de la connaissance et la demande est forte de la parts des acteurs scientifiques.
    Antoine Barnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.