La Cosmétique : une « actualité » bourdonnante…

Appareils de bains et d’hydrothérapie. Catalogue de la Manufacture d’appareils d’hydrothérapie et de bronze d’éclairage Charles Blanc

Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique (CADIST) pour la cosmétologie, la BIU Santé a pour mission, depuis 1989, d’acquérir, conserver et valoriser une large littérature spécialisée dans le domaine du soin et de la beauté, et de faire connaître l’actualité de la recherche dans ce domaine.

ACQUISITIONS
« Se mouiller les mains d’abord… »

Le Pôle Pharmacie Biologie Cosmétologie de la BIU Santé vient de faire l’acquisition d’un ensemble d’ouvrages anciens ayant trait à l’hygiène, le soin et la parfumerie. Ces ouvrages viennent compléter un fonds patrimonial particulièrement riche.

Parmi les documents récemment entrés dans les fonds de la bibliothèque citons :

    • Le parfumeur françois, par Simon Barbe (Lyon : Thomas Amaulry, 1693) ;
    • Lettres patentes du Roi sur les alcools (Paris : Simon, 1773) ;
    • Lettres patentes du Roi sur les huiles & savons (Aix : B. Gibelin-David & T. Emeric-David, 1790) ;
    • Les colorations de l’épiderme (thèse), par Georges Pouchet (Paris : Adrien Delahaye, 1864, avec un envoi de l’auteur) ;
    • L’Hygiène du teint, par A. Izard (Paris, Aux Bureaux du journal La Revue de la Mode, 1881) ;
    • Tarifs. Seaux hygiéniques. Intérieur en porcelaine et en demi-porcelaine breveté en France et à l’étranger … de la Maison Bourgine (Paris, 1883) ;
    • Se mouiller les mains d’abord … À chacun son savon de toilette approprié. Catalogue de la maison Léoni & Cie (s.l.n.d) ;
    • Appareils de bains et d’hydrothérapie. Catalogue de la Manufacture d’appareils d’hydrothérapie et de bronze d’éclairage Charles Blanc (s.l.n.d.) ;
    • Bains, hydrothérapie, assainissement. Catalogue de la Maison Blachère, Reculons & Veislinger, constructeurs brevetés, anciens Établissements Blachère, maison fondée en 1900 (Paris, 1925) ;
    • Nouveaux parfums synthétiques, par René-Marie Gattefossé (Paris : Desforges, Girardot & Cie, 2e éd., 1927) ;
    • Lesquendieu parfumeur, par Parfums Guerlain (S.l. : s.n., ca 1945) ;
    • L’Alg-Gum et son utilisation en parfumerie, édités par les établissements Maton Frères (Paris, 1946-1947) ;
    • Beauty products, par Parfums Guerlain (Paris : Draeger, 1950).

VALORISATION

Radiographie de flacon à fard égyptien montrant en blanc l’importante quantité de poudre cosmétique conservée. © C2RMF/Borel

« De l’archéologie à l’histoire, et de l’histoire au patrimoine »

Le jeudi 19 janvier, la Société française de cosmétologie a organisé une réunion sur le thème de l’histoire et du patrimoine de la cosmétique. Philippe Walter, directeur du Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale de l’UPMC – CNRS est d’abord intervenu sur « Les origines de la chimie pour fabriquer les produits de maquillages ». Ensuite, Jean-Claude Le Joliff a donné une présentation de « La Cosmétothèque® », un site actuellement hébergé par l’Observatoire des cosmétiques,  qui s’inscrit dans « une démarche patrimoniale des savoir-faire de la beauté ». Enfin, la réunion s’est achevée sur une présentation succincte de l’exposition virtuelle « Secrets de Beauté » mise en ligne sur le site de la BIU Santé.

INFORMATION
« La Ruche de Guerlain »

« La Ruche ». Façade horizontale © Eric Nocher

Le 6 février dernier, le nouveau site de production soin et maquillage de Guerlain a été inauguré à Chartres. Situé au cœur de la Cosmetic Valley, « La Ruche » emploie 350 personnes et entend ainsi témoigner, de nouveau, de l’ancrage en France de la recherche et de la production Parfums et Cosmétiques LVMH. Il faut également souligner la dimension fortement écologique du site et du bâtiment : panneaux solaires, toiture végétalisée, récupération des eaux de pluie, aménagement des espaces verts et préservation de la biodiversité.

Philippe Galanopoulos

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.