Fermeture du lundi de Pâques (17/4)

Attention, la bibliothèque sera fermée le lundi 17 avril 2017 (lundi de Pâques, jour férié).

Elle sera ouverte normalement le samedi 15 avril, de 9h à 20h (pôle Médecine) et de 9h à 18h30 (pôle Pharmacie).

0454
Le lapin sauvage, image issue de notre banque d’images

Une petite pause pour vous adonner aux saines joies de la chasse aux œufs, avant de vous replonger dès mardi dans vos études.

L’occasion de (re)découvrir nos services en ligne, disponibles 7 jours sur 7 et 24h/24 :

Pour les historiens, en accès libre : la bibliothèque numérique Medic@, la Banque d’images et de portraits, et pourquoi pas une petite visite du côté des expositions virtuelles.

Pour les lecteurs de Paris Descartes, les bases de données, les revues en ligne et les livres électroniques.

Les Dievx de la BIV, saison 2 : 1er coup d’œil

Voilà un an, la BIU Santé se lançait dans l’aventure du calendrier des Dievx de la BIV dans l’optique de vous faire porter un regard nouveau sur les représentations scientifiques du corps humain. Comme toutes les aventures, celle-ci a connu quelques vicissitudes. Quelques mois ont été perdus de vue, faute de combattants.

ababaAvec le retour du printemps, les bibliothécaires du service Histoire ont décidé de jeter un œil neuf sur ce dossier. Pour satisfaire les voyeurs délaissés qui se languissaient de ne plus rien avoir à voir, ni à afficher sur les murs de leur bureau pour connaître le jour du mois.

À la manière d’une vision périphérique, ce n’est pas un corps en son entier qui sera exposé à votre regard pour ce premier épisode (car en avril…). Visons plutôt un organe, et pas des moindres. C’est donc un œil, ou plutôt des yeux, qui vous seront donnés à voir. L’œil de Bartisch, affectueusement surnommé Ababa, et ses petits frères.

03766Ils sont issus du Ophthalmodouleia Das ist Augendienst de Georg Bartisch. Ce médecin allemand, féru de chirurgie oculaire, publia son ouvrage en 1583, manuel de référence sur les troubles ophtalmiques. Ces illustrations sont à retrouver dans notre banque d’images gratuites, plus de 200.000 documents librement téléchargeables sur notre site.

Les plus perspicaces d’entre vous auront vu que c’est également de cet ouvrage qu’était issue notre très cérébrale carte de vœux 2017.

Télécharger le calendrier d’avril 2017.

voeux2017b

Société d’histoire de la pharmacie : séance du 22/03/17

SHPCe mercredi 22 mars 2017 s’est tenue la séance de la Société d’histoire de la pharmacie dans la Salle des Actes de la Faculté de pharmacie de Paris. Si vous n’avez pas eu l’occasion d’y assister, en voici un bref résumé.

Après l’annonce des informations relatives à l’actualité de la SHP et de l’histoire de la pharmacie par le secrétaire général Bruno Bonnemain, quatre interventions se sont succédé durant cette séance présidée par le professeur Olivier Lafont, président de la SHP.

The Bolduc House Museum, Sainte Genevieve, Missouri
The Bolduc House Museum, Sainte Genevieve, Missouri

Bruno Bonnemain a fait le récit d’un séjour de plusieurs mois effectué en Amérique du Nord, à la découverte des monuments historiques et musées consacrés à l’histoire de la pharmacie. Parmi les lieux remarquables qu’il a eu la chance de visiter, on citera la Maison Bolduc à Sainte Geneviève dans le Missouri, le Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal ou encore le Monastère des Augustines à Québec.

Remy Bellenger : Le Laboratoire Dausse, une histoire de familles, 1824-1929

Couv-DausseRemy Bellenger a retracé l’histoire d’une entreprise familiale florissante, le Laboratoire Dausse, à l’occasion de la parution de son ouvrage Le Laboratoire Dausse : une histoire de familles (1824-1929) publié aux éditions L’Hexaèdre. À partir de ses archives familiales et de nombreuses sources historiques, il a pu reconstituer le parcours de son ancêtre Amans Dausse, pharmacien de métier. Propriétaire d’une officine située au 10, rue de Lancry à Paris, Amans Dausse rencontre un certain succès dans la fabrication et la vente de remèdes et médicaments. En 1834, il fonde le Laboratoire Dausse, spécialisé dans la fabrication de médicaments à base de plantes.

Vous pouvez découvrir la suite de cette saga industrielle et familiale en vous procurant l’ouvrage de Remy Bellenger ici.

Bruno Bonnemain : Le Journal de pharmacie et de chimie en 1917

Bruno Bonnemain, Secrétaire général de la SHP, a analysé la publication du Journal de pharmacie et de chimie au cours de l’année 1917, à travers le prisme de la Grande Guerre. Les nouvelles du front et le contexte politique et idéologique de l’époque influent sur le contenu d’une publication spécialisée, à travers des articles portant sur des sujets d’ordre technique (rôle des vêtements dans l’infection des blessures de guerre, accès à l’eau potable sur le front…) ou plus général (l’industrie pharmaceutique en Russie, la production des alcaloïdes en temps de guerre…). En parallèle à l’événement, le Journal de pharmacie et de chimie maintient une politique éditoriale plus classique en abordant des thèmes connexes tels que la chimie alimentaire avec la polémique autour du lait écrémé par exemple, ou encore l’histoire de la pharmacie.

Sophie Jacqueline : Étude pharmaco-archéologique des baumes de momification en Égypte ancienne

Bec d'ibis momifié, collection privée
Bec d’ibis momifié, collection privée

Sophie Jacqueline, lauréate du prix de thèse de la Société française d’histoire de la médecine, nous a présenté l’étude pharmaco-archéologique qu’elle a réalisée dans le cadre de sa thèse d’exercice sur les baumes de momification en Égypte ancienne. De nouvelles méthodes d’analyse permettent de mieux connaître les méthodes de momifications, ainsi que la composition des baumes et des substances participant à la conservation des corps. Cette étude a été conduite selon un cadre méthodologique très strict, composé successivement d’un examen macroscopique, d’un examen scannographique, d’un examen à loupe binoculaire, d’une analyse élémentaire et enfin d’une analyse chromatographique. L’examen d’artefacts et de crânes de momies datant de l’Égypte ancienne permet d’affiner et d’approfondir les connaissances historiques et scientifiques relatives aux techniques d’embaumement. Sophie Jacqueline poursuit actuellement ses études dans le cadre d’un doctorat à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines sur l’apport des techniques médico-légales dans l’art premier.

Pour en savoir plus : Jacqueline, Sophie. « Les produits d’embaumement égyptiens : nouvelles données pharmacologiques ». Histoire des sciences médicales, 2016, Vol. 50 (1), pp. 43-52.

Olivier Lafont : Masséot Abaquesne en vente publique à Paris, durant le dernier quart du XXe siècle

Vase bi-ansé préempté par le Musée de la Renaissance, vente Ricqlès Drouot, 20 octobre 1996
Vase bi-ansé préempté par le Musée de la Renaissance, vente Ricqlès Drouot, 20 octobre 1996

Olivier Lafont a reconstitué le parcours de pots de pharmacie décorés par le célèbre faïencier du XVIe siècle Masséot Abaquesne dans une série de ventes publiques qui se sont tenues à Paris durant le dernier quart du XXe siècle. Ces pots, dont certains peuvent être identifiés avec exactitude grâce à la signature du maître, se caractérisent par l’emploi de motifs en rinceaux et de figures de profil, typiques de l’école de faïencerie rouennaise de la Renaissance. Leur cote marchande a varié au cours des décennies en fonction de leur originalité, de leur rareté et de leur état, ainsi que de la fiabilité de leur attribution à Abaquesne. Ces pots ont circulé de collections privées en collections privées, réapparaissant occasionnellement lors de ventes publiques au cours des dernières décennies, jusqu’à rejoindre les collections publiques de musée pour certains d’entre eux. À travers l’histoire de ces objets se dessine en filigrane l’histoire du marché de l’art à la fin du XXe siècle.

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent admirer de plus près les œuvres de Masséot Abaquesne, une exposition intitulée « Masséot Abaquesne, l’éclat de la faïence à la Renaissance » se tient actuellement et jusqu’au 23 avril prochain au Musée de la Céramique de Rouen.

La prochaine séance de la Société d’histoire de la pharmacie se tiendra le mercredi 7 juin 2017.

Catherine Blum

Conférence sur les pots de pharmacie – le 18/03

« De la poterie vernissée à la porcelaine, les pots de pharmacie du Moyen Âge au début du XXe siècle »

Collection H. Fialon
Pots de la collection Henri Fialon. Source : Banque d’images et de portraits, Medic@

Le samedi 18 mars 2017, à 14h30, au Musée Flaubert et d’histoire de la médecine CHU-Hôpitaux de Rouen, venez assister à la conférence donnée par le professeur Olivier Lafont, professeur honoraire à la faculté de médecine et de pharmacie de Rouen et président de la Société d’histoire de la pharmacie.

Continuer la lecture de « Conférence sur les pots de pharmacie – le 18/03 »

La médecine judiciaire d’hier à aujourd’hui : Regards croisés

Un colloque intitulé «La médecine judiciaire d’hier à aujourd’hui : Regards croisés» est organisé à la Cour de cassation, le vendredi 31 mars 2017.

La focale retenue est celle de l’expertise médico-légale et toxicologique (évolution, contours et limites) dans l’exercice de la justice d’hier et d’aujourd’hui.

La matinée sera consacrée à l’histoire de la médecine judiciaire ; l’après-midi est conçu comme un échange entre universitaires, experts, avocats et magistrats sur des problématiques actuelles.

medecinejudiciaireCe colloque aura lieu de de 9h45 à 18h00, en Grand’chambre, 5, quai de l’Horloge – Paris 1er. Entrée sur présentation d’une pièce d’identité
avec inscription préalable obligatoire avant le 27 mars 2017 sur le site Internet www.courdecassation.fr.

Manifestation validée au titre de la formation continue des magistrats et avocats.

Programme

9h15 Accueil des participants

9h45 Propos introductifs
Alexandre Lunel, maître de conférences à l’université de Paris VIII, membre du centre de recherche de droit privé et droit médical (EA 1581)

La médecine judiciaire au regard de l’histoire

sous la présidence de Jean-Pierre ROYER, historien de la justice

10h00 Savoir médical et systèmes judiciaires à la fin du Moyen-Âge
Franck COLLARD, professeur d’histoire du Moyen-Âge à l’université de Paris-Ouest-Nanterre

anmpx37x0167a
Orfila, pionnier de la toxicologie médico-légale

10h30 Justice discrétionnaire ou médecine légale ? Figures de l’avis médical durant l’Ancien Régime
Thibault DESMOULINS, doctorant en droit de l’université Paris II-Panthéon-Assas, Institut d’histoire du droit

11h00 Le medicus jus impune occidendi : fiction littéraire ou réalité juridique ?
Antoine Leca, professeur de droit à l’université d’Aix-Marseille, directeur du centre de droit de la santé

11h30 Discussion

12h00 Déjeuner libre

La médecine judiciaire à l’époque contemporaine

sous la présidence de Christian PERS doyen de la chambre criminelle

14h00 Du colloque singulier à la médecine 2.0 : vers une objectivisation de l’appréciation du magistrat ?
Lina WILLIATTE-PELLITTERI, professeur des universités catholiques, avocat au barreau de Lille, membre du C3RD

14h30 La toxicologie scientifique au service de la justice : évolution et exemples contemporains
Marc DEVAUX, Gilbert PEPIN, experts judiciaires près de la cour d’appel de Paris, experts agréés par la Cour de cassation

15h00 Discussion

15h30 La preuve à l’épreuve et la difficulté du lien causal : l’exemple du vaccin contre l’hépatite B et de la robotique chirurgicale
Claire MICHELET, avocat au barreau de Paris

16h00 Le rapport d’expertise médicale : un simple avis pour le juge ?
Jacques BUISSON, conseiller à la chambre criminelle

16h30 Discussion

17h00 Propos conclusifs
Denis SALAS, magistrat, président de l’AFHJ
Sylvie HUMBERT, professeur des universités catholiques, directrice du C3RD, secrétaire générale de l’AFHJ

17h30 Exposition «médecine et justice»
Philippe GALANOPOULOS, conservateur des bibliothèques, directeur de la bibliothèque de la Cour de cassation

À noter : Philippe Galanopoulos, anciennement responsable des collections patrimoniales de pharmacie à la BIU Santé, a également collaboré à la réalisation de l’ouvrage collectif L’expertise en police scientifique (à télécharger librement) rédigé sous la direction du professeur Ivan Ricordel, directeur honoraire du laboratoire de toxicologie de la Préfecture de Police de Paris. Plus d’information dans notre billet de blog.

En savoir plus

Télécharger le programme au format PDF

Le portrait de Mathieu Orfila est issu de notre banque d’images et de portraits, plus de 200.000 images libres de droits.

Debut: 03/31/2017 09:45 am
Fin: 03/31/2017
Duree: 8 heures:
5, quai de l'Horloge
Paris, Île-de-France
75001
FR

Prochaine séance de la SHP le 22/03

SHPVenez assister à la prochaine séance de la Société d’histoire de la pharmacie (entrée libre) qui aura lieu le mercredi 22 mars 2017, à 16h30, sous la présidence du Professeur Olivier Lafont.

Elle se tiendra dans la salle des Actes de la Faculté de Pharmacie de Paris (4, avenue de l’Observatoire, 75006 Paris).

Ordre du jour :
1) Accueil par le président.
2) Informations du secrétaire général.
3) Communications :

Photographie des Laboratoires Dausse. Source : Banque d'images et de portraits, Medic@.
Photographie des Laboratoires Dausse. Source : Banque d’images et de portraits, Medic@.

 

Le Laboratoire Dausse, une histoire de familles (1824-1829), par Rémy Bellanger (15 minutes).

 

Journal de pharmacie et de chimie, année 1902. Source : Gallica.
Journal de pharmacie et de chimie, année 1902. Source : Gallica.

Le Journal de pharmacie et de chimie en 1917, par Bruno Bonnemain (15 minutes).

 

Caricature du Docteur Doyen. Source : Banque d'images et de portraits, Medic@.
Caricature du Docteur Doyen. Source : Banque d’images et de portraits, Medic@.

Étude pharmaco-archéologique des baumes de momification en Égypte ancienne, par Sophie Jacqueline (15 minutes).

 

Pot de pharmacie
Pot de pharmacie

Masséot Abaquesne en vente publique à Paris, durant le dernier quart de siècle, par Olivier Lafont (15 minutes).

 

 

Date : Mercredi 22 mars, à 16h30.

Salle des Actes (4, avenue de l'Observatoire)
Salle des Actes (4, avenue de l’Observatoire)

Lieu : salle des Actes de la Faculté de Pharmacie (4, avenue de l’Observatoire, 75006 Paris).

Entrée libre.

Si vous souhaitez assister à cette séance, vous pouvez contacter la Société d’histoire de la pharmacie.

Prochaine séance : Mercredi 7 juin 2017.

4, avenue de l'Observatoire
Paris
75006
FR

Sidonie Vicet

Accès modifié au pôle Médecine (7/3)

Attention, l’accès au pôle Médecine de la BIU Santé sera modifié le mardi 7 mars 2017.

Laccès à l’université se fera par le 85, boulevard Saint-Germain.

Si la porte est fermée, SONNEZ pour qu’on vous ouvre !

85bsg

Les salles de lecture seront ouvertes comme à l’accoutumée, vous pourrez donc venir travailler au 12, rue de l’École-de-Médecine. La bibliothèque sera ouverte normalement de 9h à 20h.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

Journée nationale des bibliothécaires et documentalistes en santé

Rencontrons-nous !

Nous, bibliothécaires et documentalistes en santé, faisons face aux mêmes problématiques et nous posons les mêmes questions, afin de répondre aux attentes d’usagers qui sont souvent les mêmes.

Venez partager un moment de réflexion sur nos missions et nos publics le lundi 19 juin 2017, à la Bibliothèque interuniversitaire de Santé de Paris.

Débattons ! Mettons nos idées en commun ! Avançons ensemble !

La forme : quelques présentations plénières en amphi + des ateliers avec restitution. Avec un temps pour déjeuner entre collègues de 12h30 à 14h.

On vous attend aussi nombreux le 19/6 !
On vous attend aussi nombreux le 19/6 !

Pour organiser cette première rencontre professionnelle nationale, les bibliothécaires de la BIU Santé vous proposent quelques thèmes de réflexion (l’EBM, nos publics particuliers, les revues systématiques, l’Open Access et la nouvelle loi numérique, les licences nationales en santé…).

Vous pouvez dès maintenant consulter et compléter la liste avec vos propres sujets. Rajoutez-y ce que bon vous semble, de manière anonyme ou non – c’est un fichier de travail commun, allez-y ! N’hésitez pas à vous proposer comme intervenants (ou en suggérer). Pour ceux qui préfèrent envoyer leurs commentaires et questions par courriel, utilisez cette adresse : blog@biusante.parisdescartes.fr

Les inscriptions sont closes. 

Nous vous invitons à diffuser cette information à tous les collègues susceptibles d’être intéressés par cette rencontre (les professionnels de tous les pays sont les bienvenus) et sommes heureux de préparer dès maintenant cette journée avec vous.

Les bibliothécaires de la BIU Santé

En savoir plus

Journée nationale des bibliothécaires et documentalistes en santé (#JNBDS)

Le lieu : pôle Médecine de la Bibliothèque interuniversitaire de Santé : 12, rue de l’École-de-Médecine, 75006 Paris (métro Odéon)

Date : le lundi 19 juin 2017 de 9h à 17h

Gratuit

Ce billet de blog sera régulièrement mis à jour d’ici juin pour vous tenir au courant de l’avancée du projet.

Journée nationale des bibliothécaires et documentalistes de santé
Debut: 06/19/2017 09:00 am
Duree: 8 heures:
12, rue de l'Ecole-de-Médecine
Paris, Île-de-France
75006
FR

Postes à pourvoir à la BIU Santé

DSC03039Plusieurs postes de titulaires sont à pourvoir à la BIU Santé (1er septembre 2017) :

Pour plus de renseignements, se référer aux contacts présents dans les fiches.

 

Venez colorier nos collections !

Du 6 au 10 février 2017, la BIU Santé est heureuse de participer pour la première fois à l’opération #ColorOurCollections (en français : coloriez nos collections).

ColorOurCollections_FB-Cover_650_pcaptureElle est organisée tous les ans par la New York Academy of Medicine.

Des institutions culturelles du monde entier (bibliothèques, musées, archives…) s’associent pour proposer des planches à colorier réalisées à partir de leurs collections. De quoi occuper les enfants de votre entourage pendant les vacances de février.

Bartisch_couleurLes sept illustrations proposées par la BIU Santé sont téléchargeables en format PDF. Retrouvez-les également sur nos comptes Pinterest et Facebook. Elles sont issues des fonds historiques des pôles Médecine et Pharmacie – la plupart peuvent se retrouver dans Medic@, notre bibliothèque numérique (4 millions de pages en libre accès).

À vous de les imprimer et de les colorier suivant votre inspiration. Et n’hésitez pas à partager avec nous vos plus belles créations !

Pour vous inspirer, voici à gauche le travail de «coloriage» réalisé par un artiste au XVI°s sur une des gravures que nous vous proposons.

Merci à Catherine Blum, Solenne Coutagne, Estelle Lambert, Anne-Claire Le Picard et Sidonie Vicet pour la sélection des images.

En savoir plus

Retrouvez toutes les contributions sur Twitter, sous le hashtag #ColorOurCollections

Le site officiel de #ColorOurCollections

Les contributions de 2016, toutes institutions confondues

Les planches à colorier de la BIU Santé

Debut: 02/06/2017
Fin: 02/10/2017