La BIU Santé revisite la Saint-Valentin

La semaine de la Saint-Valentin approche à grands pas.

Comme chaque année, nous voici livrés, corps et âme, aux assauts croisés d’un marketing bien rôdé.

Mais cette fois notre résolution est ferme : nous ne sommes pas dupes, nous résisterons au chant des sirènes. Les fleuristes, les bijoutiers, les parfumeurs et Violetta en seront pour leurs frais, nous connaissons le refrain.

Seulement voilà, au fil des jours, étrangement, cette fête qui, vue de loin, nous semblait si artificielle et sans lendemain, s’est rapprochée de nous, avec le charme suranné d’une vieille coutume anglaise aux origines médiévales, et peut-être même plus anciennes.

Et les vers de Charles d’Orléans (1394-1465), qui fut retenu prisonnier de longues années en Angleterre, nous reviennent :

Charles d'Orléans
Charles d’Orléans et Marie de Clèves, tapisserie, vers 1460-1465, Paris, musée des Arts décoratifs.  © RMN-Grand Palais / Agence Bulloz

« RONDEL.
(Tignonville.)
Pour la coustume maintenir,
Ceste saint Valentin nouvelle,
mon cueur a choisy Damoiselle,
Moyennant l’amoureux desir.
Par ung regart fait à loisir,
Se voult logier es mains de celle. »

Extrait de : Poésies de Charles d’Orléans / publiées avec l’autorisation de M. le Ministre de l’Instruction publique, d’après les manuscrits des bibliothèques du Roi et de l’Arsenal, par J. Marie Guichard.

 

En 1876 déjà, Pierre Larousse, dans le Tome quinzième de son Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, décrivait la tradition des valentines, ces lettres galantes, invariablement datées du 14 février, et écrites par les valentins aux valentines, sur un papier à lettres orné. Larousse racontait l’espoir et l’émotion des demoiselles et des dames, à Londres et dans les grandes villes, leur crainte de trouver leur boîte aux lettres vides :

« À Londres et dans la plupart des autres villes des trois royaumes, les valentines pleuvent le 14 février. C’est la carte de visite obligée des jeunes gens, et la jeune miss qui ne recevrait rien ce jour-là aurait lieu d’être mortifiée, car ce serait une preuve que personne ne songe à l’empêcher de coiffer sainte Catherine. »

En 2017, mardi 14 février, combien d’entre elles devront se contenter d’un tweet ou d’un SMS, en quelques caractères non accentués ?

RATP -Saint-Valentin 2017Mais n’est-il pas déjà trop tard pour mieux faire ? Et comment choisir parmi toutes ces plantes à fleur, tous ces parfums et ces refrains ? Mais non ! Voici quelques idées :

La RATP vous propose d’offrir un message au haut-parleur dans le RER C ! : cliquez ici pour plus d’informations.

Ou encore : une soirée cinéma romantique ? Par exemple le récent film La La Land, réalisé par Damien Chazelle, avec Ryan Gosling et Emma Stone.La La Land (2017)

Ou encore : un livre !
Pour vous aider (ou pour aider votre valentin/valentine) à trouver l’inspiration, nous avons réuni quelques titres récents, inattendus, pleins d’agréments, à l’entrée de la Bibliothèque (BIU Santé, pôle Pharmacie-Biologie-Cosmétologie, 4, avenue de l’Observatoire 75006 Paris). Par exemple :
On the Go On the Go, un recueil de conseils autobiographique de Kristina Bazan, une des égéries de L’Oréal ;
Barbes et moustachesBarbes et moustaches de Jean Feixas et Emmanuel Pierrat ;
Le parfum et l’amour de Philippe Brenot (Université Paris Descartes).
N’hésitez pas à faire un petit détour. Et puis si vous avez vous-même été oublié(e), au moins pourrez-vous toujours vous consoler en empruntant l’un de ces ouvrages…

Mais ne tardez plus. Le compte-à-rebours a commencé : dans 4 jours, c’est le Jour 1 !

Alain D. ; Sidonie V. ;
avec la participation de Stéphanie B. et Catherine B. ;
sur une idée d’Arnauld S.

Un échantillon de quelques titres :

  • AMIVI MAKEUP. L’art de se maquiller. Paris : Mango, Fleurus éditions, DL 2016. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 646.72 AMI (inv. 120686).
  • BUCK, Shannon. Produits de beauté naturels : 260 techniques, trucs & astuces. Chamalières : Artémis éditions, impr. 2015. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 120756.
  • COOK, Mélissa. Coiffures de style : 30 tutoriels faciles pour toutes les occasions. [Paris] : Dessain et Tolra, Larousse, DL 2016. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 120692.
  • ÉCHARD-FOURNIER, Anne-Marie. L’été en ce jardin. Paris : L’Harmattan, DL 2015. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 216996. Un roman d’amour qui a fait partie des quatre ouvrages retenus pour la sélection finale du Grand prix littéraire 2017 de l’Académie nationale de Pharmacie (France).
  • Face Paint : une histoire de la beautéELDRIDGE, Lisa. Face Paint : une histoire de la beauté. Paris : Hachette, DL 2016. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 391.630 9 ELD (inv. 120753).
  • GANGLER, Bernard. AGNELLI, Brice (phot.). Parfums de collection : deux siècles parfumés. Paris : Éditions du Chêne, cop. 2011. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 784.820 74 GAN (inv. 106060).
  • IVANOVA, Nadia. Un conseil de beauté par jour. [Paris] : Hugo image, DL 2016. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 649.72 IVA (inv. 216920).
  • NARCY, Daphné. L’art de se coiffer : par les mercredis de Daphné. Paris : Fleurus, DL 2015. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 120710.
  • SHIRLEY-THECOCODOLLZZ. Beauté black. Paris : Hachette Bien-Être, cop. 2016. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 501990.Beauté black
  • VERSCHOORE, Michèle. Le Guide de la beauté au masculin : à la pointe de la recherche et de l’innovation. Paris : Odile Jacob, cop. 2016, 269 p. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 649.704 4 VER (inv. 216744).
  • WATKINS, Jack. LEIBOVICI, Antonia (trad.). Tatouages : symboles et significations. Paris : G. Trédaniel, cop. 2015. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 216743.

Bibliographie

  • ANN, Bénédicte. C’est décidé, j’arrête d’être célib ! : 100 conseils pour trouver l’amour. Paris : Albin Michel, 2017, 188 p. A la BIU Santé, pôle Pharmacie : en commande.
  • GIRAUD, Christophe. L’amour réaliste : la nouvelle expérience amoureuse des jeunes femmes. Malakoff : Armand Colin, 2017, 318 p. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 217023. Christophe Giraud est maître de conférences à l’Université Paris Descartes.
  • KAUFMANN, Jean-Claude. Saint-Valentin, mon amour ! Paris : Les Liens qui libèrent, 2017, 240 p. Cote à la BIU Santé, pôle Pharmacie : 217021. Jean-Claude Kofmann est sociologue.
  • KAUFMANN, Jean-Claude. Premier matin : comment naît une histoire d’amour. Malakoff : Armand Colin, 2015, 284 p. A la BIU Santé, pôle Pharmacie : en commande.
  • SENK, Pascale. « L’amour est-il has been ? ». Dans : Le Figaro Santé, lundi 13 février 2017, p. 18. Pour lire l’article en ligne : cliquez ici.
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.