Fibromyalgie : une telle douleur… (bibliographie)

La fibromyalgie, du latin fibro, tissu fibreux, du grec myo muscle, et algie douleur, est une affection chronique caractérisée par une douleur diffuse ou des sensations de brûlure dans tout le corps, accompagnées d’une fatigue profonde, de troubles du sommeil,  de la sexualité par conséquence, et d’un état anxio-dépressif réactionnel.

Histoire de la maladie

La fibromyalgie«rhumatisme musculaire» étudié depuis le XVIIIe siècle, sera  classée dans les hystéries féminines, et toujours considérée comme maladie psychiatrique dans les années 1970-80.  Elle est reconnue par l’OMS  comme maladie rhumatologique (M 79.0)  en 1992, comme maladie à part entière en 2006 (M79.7) sous son propre nom , et comme syndrome seulement en 2007 par l’Académie de Médecine. La fibromyalgie manque d’une définition clinique qui permette d’envisager la prise en charge de la douleur et des symptômes associés, dont l’impact sur les capacités fonctionnelles du patient demeure sévère.

C’est une maladie rare,  qui touche surtout les femmes (80 à 90%) d’âge moyen (40 à 50 ans), dont la prévalence dans la population française serait évaluée à 2,2%.

Que sait-on de la fibromyalgie ?

Ce pourrait être  une maladie liée à un dysfonctionnement du système nerveux central,  trouble de la perception (allodynie ou hyperalgésie) et de la transmission de la douleur. L’imagerie moderne du système nerveux central (IRM, TEP-Scan) a montré dans la fibromyalgie des modifications des neuromédiateurs de la douleur. Cependant, aucune lésion nerveuse objectivable par l’examen clinique ou para-clinique  n’a  été observée.

Il pourrait s’agir d’un déficit en neurohormones, notamment en sérotonine. Les neurohormones sont des substances présentes en quantité infime au niveau du système nerveux, impliquées dans des fonctions telles que le sommeil, l’humeur et la douleur mais également dans diverses fonctions sensorielles, motrices et cognitives.

Afin de stimuler la recherche et de tirer un signal d’alarme, une commission d’enquête  a présenté un rapport sur la fibromyalgie sous la direction de M. Patrice Carvalho en octobre 2016, à l’Assemblée Nationale.

Un diagnostic difficile

L’examen clinique, pauvre en renseignements positifs, mais riche en renseignements négatifs demeure indispensable, même si les critères de diagnostic datant de 1990 de l’ACR (American College of Rheumatology), les 18 points douloureux à la stimulation, sont sujets à caution. Cependant, les points sensibles, de part et d’autre de la colonne vertébrale (nuque,  épaules,  région inter-scapulaire, omoplates, bas du dos, hanches), mais aussi genoux, plante des pieds et  mains avec une impression de gonflement, sensation d’avoir mal partout, orientent le diagnostic.

Ce qui est déroutant, dans la fibromyalgie, c’est que tous les examens,  biologiques, radiologiques, et éventuellement hormonaux sont normaux, mais ils sont utiles au moins une fois afin d’éliminer d’autres maladies, causes de douleurs très proches de celle de la fibromyalgie. Les malades consultent aussi bien en gastro-entérologie, en psychiatrie, en rhumatologie qu’en médecine interne. N’est posé, pourtant, en général, qu’un diagnostic différentiel.

Quels traitements proposer aux patients ?

Là encore, ils visent à soulager les symptômes, réhabilitation physique, prise en charge psychologique, éventuels traitements médicamenteux.

La réponse aux traitements est variable selon chaque patient : antalgiques, anticonvulsivants, antidépresseurs… peuvent éventuellement, et selon les cas, apporter quelque aide.

Dans les centres anti-douleurs, des programmes de réadaptation à l’effort visent à une prise en  charge multidisciplinaire, information et éducation sur la maladie, exercices ciblés et progressifs, accompagnement psychologique. La kinésithérapie, le stretching postural, la balnéothérapie, la natation en piscine (l’eau doit être à 28° minimum), la marche quotidienne apportent un soulagement si les efforts sont doux et réguliers, associés à la notion de plaisir.

Les cures thermales rhumatologiques, comprenant une orientation fibromyalgie, s’avèrent bénéfiques.

Enfin, les approches psycho-corporelles,  thérapies comportementales et cognitives, relaxation, hypnothérapie, yoga, Qi Gong, musicothérapie, sophrologie, acupuncture, thérapie de pleine conscience… favorisent  la mobilité tout en portant une  attention réelle à la relation avec le sujet souffrant et à sa propre implication. Le patient apprend à  reprendre confiance en «son potentiel propre de guérison».

Vivre avec la fibromyalgie

Une reconnaissance d’invalidité ou de handicap peut être nécessaire en lien avec l’activité professionnelle.  Cependant, la fibromyalgie ne fait pas partie de la liste des 30 affections prises en charge à 100% par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie), et du fait qu’aucune  lésion visible n’est décelable, le parcours «médico-social» des fibromyalgiques est souvent très éprouvant, dans la mesure où ils doivent souvent convaincre de leur souffrance.

Si la fibromyalgie demeure un mystère quant à sa pathogénie, le rôle des associations de malades et celui de l’entourage proche, ainsi que des équipes médicales des centres anti-douleur, notamment, demeure primordial.

Le CeNAF (Centre National des Associations de Fibromyalgiques), agréé par le ministère des Affaires Sociales et de la Santé, regroupe des associations régionales de fibromyalgiques présentes dans toute la France. Fibromyalgie France et FibromyalgieSOS, entre autres, agissent également auprès des patients et pour la reconnaissance de la maladie.

Emmanuelle Prevost & Catherine Tellaa

Bibliographie

Pour aller plus loin, nous vous proposons une bibliographie de documents disponibles à la BIU Santé ou d’accès libre en ligne.

Travaux d’associations et documents officiels

Bulteau S, Carvalho P. Rapport d’enquête de M. Patrice Carvalho sur la fibromyalgie – XIVe législature – Assemblée nationale. Assemblée nationale ; 2016 oct. Report No.: 4110. Disponible sur : http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/14/rap-enq/r4110/(index)/depots

Carvalho P. Fibromyalgie – Remise officielle du rapport au Président de l’Assemblée nationale. Assemblée nationale. 2016. Disponible sur : http://www2.assemblee-nationale.fr/14/autres-commissions/commissions-d-enquete/fibromyalgie/(block)/32448

Fibromyalgie France : association. 2001. Disponible sur : http://www.fibromyalgie-france.org/

Fibro’Actions : Collectif d’associations. Fibro’Actions – Collectif d’Associations. 2014. Disponible sur : http://fibroactions.fr/

Journée mondiale fibromyalgie douleur. Disponible sur : http://fibromyalgie-france-journee-mondiale.e-monsite.com/

Diagnostic

Baek S-H, Seok HY, Koo YS, Kim B-J. Lengthened Cutaneous Silent Period in Fibromyalgia Suggesting Central Sensitization as a Pathogenesis. PLoS ONE. 2016;11(2):e0149248. Disponible sur : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0149248

Bazzichi L, Giacomelli C, Consensi A, Atzeni F, Batticciotto A, Di Franco M, et al. One year in review 2016: fibromyalgia. Clin. Exp. Rheumatol. avr 2016;34(2 Suppl 96):S145-149. Disponible sur : http://www.clinexprheumatol.org/article.asp?a=10624

Bernstein J. Not the Last Word: Fibromyalgia is Real. Clin. Orthop. Relat. Res. févr 2016;474(2):304‑9. https://link.springer.com/content/pdf/10.1007%2Fs11999-015-4670-6.pdf

Cozon G-J-N, Brunet J-L. Syndrome de fatigue chronique et fibromyalgie : aspects cliniques et hypothèses immunologiques. RFL – Revue francophone des laboratoires. 18 juill 2008;Vol. 38(N° 404):25‑30. Consultable en ligne sur place à la BIU Santé

Gayraud M. Conduite à tenir devant des polyalgies. AKOS (Traité de Médecine) . 13 sept 2012 ; Disponible en ligne sur place à la BIU Santé

Giamberardino MA, Affaitati G, Martelletti P, Tana C, Negro A, Lapenna D, et al. Impact of migraine on fibromyalgia symptoms. J Headache Pain. 2015;17:28. Disponible sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4803717/pdf/10194_2016_Article_619.pdf

Häuser W, Ablin J, Perrot S, Fitzcharles M-A. Management of fibromyalgia: practical guides from recent evidence-based guidelines. Polish Archives of Internal Medicine. 04 2017;127(1):47‑56. Disponible sur : http://pamw.pl/en/issue/article/28075425

Lukkahatai N, Walitt B, Espina A, Gelio A, Saligan LN. Understanding the Association of Fatigue With Other Symptoms of Fibromyalgia: Development of a Cluster Model. Arthritis Care Res (Hoboken). janv 2016;68(1):99‑107. Disponible sur : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/acr.22626/full

Markkula RA, Kalso EA, Kaprio JA. Predictors of fibromyalgia: a population-based twin cohort study. BMC Musculoskelet Disord. 15 janv 2016;17:29. Disponible sur : https://bmcmusculoskeletdisord.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12891-016-0873-6

Oudejans L, He X, Niesters M, Dahan A, Brines M, van Velzen M. Cornea nerve fiber quantification and construction of phenotypes in patients with fibromyalgia. Sci Rep. 23 mars 2016;6:23573. Disponible sur : https://www.nature.com/articles/srep23573

Pejovic S, Natelson BH, Basta M, Fernandez-Mendoza J, Mahr F, Vgontzas AN. Chronic fatigue syndrome and fibromyalgia in diagnosed sleep disorders: a further test of the « unitary » hypothesis. BMC Neurol. 12 avr 2015;15:53. Disponible sur : https://bmcneurol.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12883-015-0308-2

Serra É. Fibromyalgie, maladie ou modèle. Douleurs. 10 mars 2009;Vol. 10(N° S1):73‑8. Consultable en ligne sur place à la BIU Santé

Talotta R, Bazzichi L, Di Franco M, Casale R, Batticciotto A, Gerardi MC, et al. One year in review 2017: fibromyalgia. Clin. Exp. Rheumatol. juin 2017;35 Suppl 105(3):6‑12. Disponible sur : http://www.clinexprheumatol.org/article.asp?a=11849

Prévalence

Blanchet V, Boureau F, Laroche F. La fibromyalgie. Nouvelle éd. Paris: Éd. scientifiques L & C [pour] Sanofi Aventis; 2012. Consultable sur place à la BIU Santé : http://www.biusante.parisdescartes.fr/ppn?164214178

Bodin L. La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique. 4e éd. Paris: Éd. du Dauphin; 2014. Consultable sur place à la BIU Santé : http://www.biusante.parisdescartes.fr/ppn?181899132

Cohen C. La fibromyalgie : un état douloureux enfin reconnu et pris au sérieux. 2e éd. Paris: Éd. J. Lyon; 2012. Consultable sur place à la BIU Santé : http://www.biusante.parisdescartes.fr/ppn?164540695

Coquart J. Fibromyalgie. L’invisible douleur. Science et Santé. 2017;(35):4‑5. Disponible sur : https://www.inserm.fr/information-en-sante/magazine-scienceetsante/science%26sante-ndeg35

De Mol J, Lucas P, Stehman M. Les troubles somatoformes : aspects médico-légaux. Limal (Belgique): Anthemis; 2014. Consultable sur place à la BIU Santé : http://www.biusante.parisdescartes.fr/ppn?182395863

Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine. Fibromyalgie. Disponible sur : http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=fibromyalgie

Jones GT, Atzeni F, Beasley M, Flüß E, Sarzi-Puttini P, Macfarlane GJ. The prevalence of fibromyalgia in the general population: a comparison of the American College of Rheumatology 1990, 2010, and modified 2010 classification criteria. Arthritis & Rheumatology (Hoboken, N.J.). févr 2015;67(2):568‑75. Disponible sur : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/art.38905/pdf

Laroche F, Guérin J. Fibromyalgie : où en est-on en 2015 ? Douleur et Analgésie.  Mars 2015;28(1):31‑9. Consultable en ligne sur place à la BIU Santé

Perrot S, Schaefer C, Knight T, Hufstader M, Chandran AB, Zlateva G. Societal and individual burden of illness among fibromyalgia patients in France: association between disease severity and OMERACT core domains. BMC Musculoskelet Disord. 17 févr 2012;13:22. https://bmcmusculoskeletdisord.biomedcentral.com/articles/10.1186/1471-2474-13-22

Perrot S, Vicaut E, Servant D, Ravaud P. Prevalence of fibromyalgia in France: a multi-step study research combining national screening and clinical confirmation: The DEFI study (Determination of Epidemiology of Fibromyalgia). BMC Musculoskelet Disord. 7 oct 2011;12:224. https://bmcmusculoskeletdisord.biomedcentral.com/articles/10.1186/1471-2474-12-224

Ribinik P, Genty M. Syndromes douloureux chroniques en médecine physique et de réadaptation. Paris Berlin Heidelberg [etc.]: Springer; 2013. Consultable sur place à la BIU Santé : http://www.biusante.parisdescartes.fr/ppn?169936600

Walitt B, Nahin RL, Katz RS, Bergman MJ, Wolfe F. The Prevalence and Characteristics of Fibromyalgia in the 2012 National Health Interview Survey. Disponible sur :

PLoS ONE. 2015;10(9):e0138024. http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0138024

Thérapie, soins

Cohen EM, Morley-Fletcher A, Mehta DH, Lee YC. A systematic review of psychosocial therapies for children with rheumatic diseases. Pediatr Rheumatol Online J. 17 janv 2017;15(1):6. Disponible sur : https://ped-rheum.biomedcentral.com/track/pdf/10.1186/s12969-016-0133-1?site=ped-rheum.biomedcentral.com

Macfarlane GJ, Beasley M, Prescott G, McNamee P, Keeley P, Artus M, et al. The Maintaining Musculoskeletal Health (MAmMOTH) Study: Protocol for a randomised trial of cognitive behavioural therapy versus usual care for the prevention of chronic widespread pain. BMC Musculoskelet Disord. 26 avr 2016;17:179. Disponible sur : https://bmcmusculoskeletdisord.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12891-016-1037-4

Macian N, Pereira B, Shinjo C, Dubray C, Pickering G. Fibromyalgia, milnacipran and experimental pain modulation: study protocol for a double blind randomized controlled trial. Trials. 3 avr 2015;16:134. Disponible sur : https://trialsjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13063-015-0659-4

Sanada K, Díez MA, Valero MS, Pérez-Yus MC, Demarzo MMP, García-Toro M, et al. Effects of non-pharmacological interventions on inflammatory biomarker expression in patients with fibromyalgia: a systematic review. Arthritis Res. Ther. 26 sept 2015;17:272. Disponible sur : https://arthritis-research.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13075-015-0789-9

Sichere P. Le syndrome fibromyalgique : stratégies thérapeutiques. Douleurs : évaluation, diagnostic, traitement. 2013;14(6):292‑301. Consultable en ligne sur place à la BIU Santé

Theoharides TC, Tsilioni I, Arbetman L, Panagiotidou S, Stewart JM, Gleason RM, et al. Fibromyalgia syndrome in need of effective treatments. J. Pharmacol. Exp. Ther. nov 2015;355(2):255‑63. Disponible sur : http://jpet.aspetjournals.org/content/355/2/255

Walitt B, Urrútia G, Nishishinya MB, Cantrell SE, Häuser W. Selective serotonin reuptake inhibitors for fibromyalgia syndrome. Cochrane Database Syst Rev. 5 juin 2015;(6):CD011735. Disponible sur : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/14651858.CD011735/epdf

White HD, Robinson TD. A novel use for testosterone to treat central sensitization of chronic pain in fibromyalgia patients. Int. Immunopharmacol. août 2015;27(2):244‑8. Disponible sur : https://doi.org/10.1016/j.intimp.2015.05.020

Zhu C-E, Yu B, Zhang W, Chen W-H, Qi Q, Miao Y. Effiectiveness and safety of transcranial direct current stimulation in fibromyalgia: A systematic review and meta-analysis. J Rehabil Med. 19 janv 2017;49(1):2‑9. Disponible sur : https://www.medicaljournals.se/jrm/content/abstract/10.2340/16501977-2179

Les eaux thermales | Agence régionale de santé Hauts-de-France. 2017. Disponible sur : https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/les-eaux-thermales.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

2 réflexions sur « Fibromyalgie : une telle douleur… (bibliographie) »

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire.
      La CPAM, https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/fibromyalgie, a reconnu, fin août 2017, la fibromyalgie comme maladie et non plus seulement comme syndrome : « La fibromyalgie, ou syndrome fibromyalgique, est caractérisée par des douleurs diffuses persistantes. Un suivi médical et des changements de mode de vie permettent de mieux vivre avec la maladie. »
      En revanche, elle n’est pas (encore) reconnue comme ALD (Affection Longue Durée) avec prise en charge des soins à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.