Journal de Botanique, 2011, 54

Sommaire
:: M. CHARBONNIER & J. VALLADE
De l’embryon à la racine des Angiospermes : approche ontophylogénétique
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 3-26. Français
Résumé

L’étude du développement embryonnaire des Angiospermes montre l’existence de deux modalités principales de segmentation : l’une, irrégulière, conduit à la constitution d’embryons volumineux (« pachyembryons »), l’autre, régulière, conduit à la réalisation d’embryons de taille réduite (« leptembryons ») chez lesquels il est possible d’établir un lignage cellulaire et ainsi de repérer individuellement chaque cellule embryonnaire. Le mode leptembryé dérive vraisemblablement de formes pachyembryées primitives. Le suivi de la proembryogenèse chez les espèces leptembryées permet de montrer l’existence de trois modalités principales de mise en place du pôle radiculaire primordial chez les Eudicots (Arabidopsis, Petunia, Sagina), toutes aboutissant à une disposition unique des cinq types cellulaires constitutifs du futur méristème racinaire. Ces cinq types cellulaires se retrouvent chez les espèces leptembryées de Monocots chez lesquelles ils présentent également une disposition unique mais différente de celle décrite chez les Eudicots. Deux « plans d’organisation » du pôle radiculaire primordial sont ainsi mis en évidence : l’un propre aux Eudicots correspond au futur modèle racinaire «climacorhize », l’autre, caractéristique des Monocots, correspond au futur modèle racinaire « liorhize ». Les variations de la segmentation proembryonnaire observées à l’intérieur de ces deux groupes restent subordonnées à l’existence de ces « plans d’organisation » qui imposent leurs contraintes ontophylogénétiques. L’hypothèse explicative proposée concernant ces variations secondaires privilégie le jeu de variations aléatoires dont certaines ont été sélectionnées et fixées au moment de la diversification des taxons sans qu’on puisse établir de relation entre ces « choix » évolutifs et la phylogenèse.

Abstract

The study of embryo development of angiosperms shows the existence of two main segmentation patterns : one, irregular, induces to the establishing of bulky embryos (« pachyembryos »), the other, regular, induces the formation of small embryos (« leptembryos ») at whose it’s possible to draw up a cell lineage and so to identify every embryonic cell. The leptembryate pattern derives probably from pachyembryate patterns. The follow-up of the proembryogenesis of leptembryate species allows to show the existence of three main setting patterns of the primordial radicular pole in eudicots (Arabidopsis, Petunia, Sagina), all three resulting in a single arrangement of the five constituent cellular types of the future root mersitem. These five cellular types meet again in monocots leptembryate species at whose they also show a single arrangement but different of the eudicots pattern. Two “organization plans” of the primordial radicular pole are that display: the one squares to future “climacorhize” root type (eudicots), the other squares to future “liorhize” root type (monocots). The variations of the proembryonic segmentation observed into the two groups are subordinated to these “organization plans” which impose their ontophylogenetic restraints. The explanatory hypothesis suggested relating to the subordinate variations privilege the game of random variations which some have been selected and fixed at the time of the diversification of taxons without relation between these evolutionary “choices” and the phylogenesis.

 
:: A. STURBOIS & F. BIORET
Réflexions sur la gestion durable d’une ressource végétale terrestre sauvage exploitée à des fins économiques : l’exemple de la Criste marine (Crithmum maritimum L.) sur les littoraux de Bretagne et de Corse
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 27-43. Français
Résumé

La Criste marine (Crithmum maritimum L.), est une plante halophile dont la composition phytochimique et les propriétés associées intéressent certains professionnels dans les domaines de l’alimentaire, la cosmétologie et la pharmacologie. Si la cueillette de la Criste peut être réglementée, en revanche la ressource disponible et les impacts environnementaux de cette activité sont méconnus. Dans le but d’apporter une réponse à ces questions, une étude interrégionale portant sur les littoraux de Bretagne et de Corse, s’est déroulée de février 2008 à février 2009. En Bretagne, la complexité de la filière est liée au nombre et à la diversité des professionnels et des usages (alimentaire, cosmétique, huile essentielle). La cueillette de la Criste est réglementée par deux arrêtés préfectoraux. La ressource sauvage disponible annuellement est estimée à 176 tonnes, et certaines entreprises développent des techniques de culture. En 2007, le seul département du Finistère totalise 50 tonnes récoltées sur les stations sauvages. La filière Corse regroupe deux distilleries qui se partagent les stations. L’activité est encadrée par une charte de cueillette et deux arrêtés préfectoraux. Les volumes récoltés annuellement varient entre 8 et 10,5 tonnes dont la majorité est distillée pour la fabrication d’huile essentielle. La ressource sauvage disponible est estimée à 22,4 tonnes. Si la Criste marine est une espèce commune et non menacée à court terme par l’activité de récolte, elle peut localement être plus rare ou menacée. Des actions sont proposées pour les deux régions : renforcement de l’organisation de la filière et harmonisation de la réglementation pour la Bretagne ; lutte contre les menaces sur les stations naturelles et expérimentations de mise en culture en Corse. Certains résultats de cette étude pourraient être transposables à d’autres espèces végétales.

Abstract

Rock Samphire (Crithmum maritimum L.), is an halophyte which phytochemical composition and the associated features lead to a growing interest of private companies for food, cosmetic and medication uses. Harvest of rock Samphire can be reglemented in a few départements, therefore, the amount of available resource and the environmental impact of this activity are unknown. In order to answer to these questions, an interregional study was realised on the seashores of Brittany and Corsica, from february 2008 to february 2009. In Britany, the complexity of the sector is linked to the number and diversity of professionnals and uses (food, cosmetic, essential oil). Harvest is reglemented in two départements. The wild available resource estimation is 176 tons per year, while some companies develop cultivation. In 2007, 50 tons were harvested in natural stations of Finistère. The corsican filière gather two distilleries which are sharing the sites. Harvest is submitted to a chart and two départemental reglementations. From 8 to 10,5 tons are harvested annually and distilled for essential oil. The wild available resource estimation is 22,4 tons. If rock Samphire is a common species which does’nt seem to be threatened on short term by harvest, it can be locally rare or threatened. Actions are proposed in both regions ; reinforcement of the filière organisation and harmonization of the reglementation in Bretagne ; reduction of threats on natural stations and cultivation expriments in Corsica. Some outcomes of this study could be transposable to other plant species.

 
:: G. PARADIS & R. MINICONI
Une nouvelle espèce aquatique invasive découverte en Corse, au sud du golfe d’Ajaccio : Salvinia molesta D.S.Mitch. (Salviniaceae, Pteridophyta)
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 45-48. Français
Résumé

Une station de la fougère aquatique Salvinia molesta a été trouvée en Corse. L’article rappelle la morphologie et l’écologie de l’espèce ainsi que ses impacts et montre la nécessité de détruire cette nouvelle station.

Abstract

A station of the water fern Salvinia molesta was found in Corsica. This paper recalls the morphology and ecology of the species and its impacts and shows the need to destroy this new station.

 
:: F. HARDY
Le Carici divisae – Trisetetum flavescentis, association végétale nouvelle de prairie mésohygrophile à mésophile du système subhalophile thermo-atlantique dans le centre-ouest de la France (Marais breton, Marais poitevin). Rappel sur les unités synsystématiques des Arrhenatheretea elatioris Braun-Blanq. 1949 nom. nud. et description de l'association
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 46-69. Français
Résumé

Une association végétale nouvelle de prairie du système subhalophile thermo-atlantique, à Carex divisa et Trisetum flavescens, mésohygrophile à mésophile, mésotrophile, fauchée ou pâturée, est décrite dans les marais arrière-littoraux du centre-ouest de la France (Marais breton et Marais poitevin, départements de la Loire-Atlantique et de la Vendée) : le Carici divisae-Trisetetum flavescentis ass. nov. Elle relève d'un groupe d'associations mésohygrophiles du Brachypodio rupestris-Centaureion nemoralis Braun-Blanq. 1967 (Arrhenatheretalia elatioris Tüxen 1931 ; ARRHENATHERETEA ELATIORIS Braun-Blanq. 1949 nom. nud.). Sa position synsystématique l'intègre également dans un habitat d'intérêt communautaire : les prairies maigres de fauche de basse-altitude (code UE : 6510), plus précisément au sein de l'habitat élémentaire des prairies fauchées thermo-atlantiques méso-hygrophiles du sud-ouest (code UE : 6510-1).

Abstract

A new grassland vegetal association from thermo-atlantic subhalophilous system, with Carex divisa and Trisetum flavescens, mesohygrophilous to mesophilous, mesotrophilous, cut or grazed, has been described in the littoral marshes of west-center of France (Marais breton and Marais poitevin, departments of Loire-Atlantique and Vendée). It belongs to a group of mesohygrophilous vegetal associations of the Brachypodio rupestris-Centaureion nemoralis Braun-Blanq. 1967 (Arrhenatheretalia elatioris Tüxen 1931 ; ARRHENATHERETEA ELATIORIS Braun-Blanq. 1949 nom. nud). Its synsystematic position integrates it into a european interest habitat : the lowland hay meadows (EU code : 6510), more precisely within the elementary habitat of the south-west mesohygrophilous thermo-atlantic cut grasslands (EU code : 6510-1).

 
:: B. DE FOUCAULT
Premiers compléments au Prodrome des végétations de France
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 71-74. Français
 
:: ANONYME
Procès verbal de la séance du 24 septembre 2010
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 75-82. Français
 
:: ANONYME
Procès verbal de la séance du 5 novembre 2010
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 83-92. Français
 
:: ANONYME
Procès verbal de la séance du 21 janvier 2011
Paru dans Journal de Botanique, 2011, 54 (), pp. 93-96. Français