Journal de Botanique, 2001, 16

Sommaire
:: P. AUTHIER
Catalogue commenté de la flore de la région des monts Timfi (Parc national du Vikos-Aoos - Epire – Nord-Ouest Grèce). 8. Scrophulariaceae à Lentibulariaceae
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 3-32. Français
Résumé

85-86 espèces indigènes sont recensées dont 39 sont signalées pour la première fois: la présence d'une d'entre elles reste à confirmer et 10 espèces ont été signalées par erreur : diverses informations ou observations sont rapportées concernant, entre autres, les espèces ou groupes d'espèces suivants: Verbascum nigrum / V. chaixii, Scrophularia heterophylla / S. laciniata et Veronica acinifolia / V. bozakmanii.

Abstract

This eighth contribution deals with 6 families, with Scrophulariaceae specially numerous: 85-86 spontaneous species are reported (39 for the first time) as well as one of doutful occurrence and 10 that were erroneously reported previously. Informations or observations are provided, among others, for the following species or groups of species: Verbascum nigrum / V. chaxii, Scrophularia heterophylla / S. laciniata and Veronica acinifolia / V. bozakmanii.

 
:: E. IMBERT
Historique de Crepis sancta (L.) Babcock dans la flore française
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 33-39. Français
Résumé

La première description de Crepis sancta dans les flores françaises a eu lieu à la fin du XVIIIe siècle, après la découverte d'un spécimen au pied de la Tour Magne à Nîmes par le botaniste montpelliérain Antoine GOUAN.A partir de la littérature antérieure à GOUAN et de quelques échantillons d'herbier, la présence la plus ancienne de ce taxon a été recherchée dans la flore de France et dans l'ouest du bassin méditerranéen en général (Espagne et Italie). Cette étude bibliographique n'apporte pas d'arguments pour une présence ancienne, mais a permis de reconstituer l'expansion de l'espèce depuis le sud de la France vers le nord, et de tracer un petit historique du taxon dans les flores françaises

Abstract

The first description of Crepis sancta for the French Flora bas been made at the end of the 18th century by Antoine GOUAN, who found a specimen at the foot of the Magne Tower in Nîmes. From the botanical literature and herbarium vouchers, an investigation tried to identify any earlier description of the species in the south of France and more generally in the western part of the Mediterranean area (Spain and Italy) : it did not support the presence of the species before GOUAN described it, but it allowed to reconstitute the expansion of the species from the south to the north of France.

 
:: ANONYME
Informations botaniques
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 40-40. Français
 
:: J.-B. CASTILLON
Un nouvel Aloe (Aloaceae) du sud de Madagascar
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 41-44. Français
Résumé

Description de l’Aloe andohahelensis Castillon, sp. nov., du sud-est du massif de l'Andohahela, avec une grappe simple densément fleurie.

Abstract

Description of Aloe andohahelensis Castillon, sp. nov., from the south-east of the Andohahela mountain range, bearing a simple densely flowered inflorescence.

 
:: B. de FOUCAULT
De la biodiversité à l'ethnodiversité
From biodiversity to ethnodiversity
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 45-59. Français
Résumé

On analyse quelques relations existant entre la biodiversité et l'ethnodiversité, celle-ci étant définie comme la richesse des formes créées par les hommes et des relations entre ceux-ci et les êtres naturels (plantes, animaux, minéraux) : biodiversité source d'ethnodiversité, ethnodiversité source de biodiversité, mais aussi de son érosion, parallélisme de concepts entre biodiversité et ethnodiversité.

Abstract

The author analyzes some relationships existing between biodiversity and ethnodiversity. the latter being defined as the wealth of forms created by men and relationships between men and plants, animals or minerals: biodiversity source of ethnodiversity, ethnodiversity source of biodiversity but also of its erosion, parallelism of concepts between biodiversity and ethnodiversity.

 
:: J.-P. MANDIN et V. HUGONNOT
Présence de mares temporaires méditerranéennes en Ardèche (France)
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 61-70. Français
Résumé

Sur le plateau basaltique du Coiron (Ardèche, France), on a trouvé des mares oligotrophes temporaires méditerranéennes avec des espèces très rares et protégées: Crassula vaillantii, Lythrum thymifolium et Ranunculus lateriflorus, ainsi qu'une flore bryologique très riche, au lieu-dit Plaine du Regard. Dans cet article, les auteurs donnent un aperçu des principales conditions écologiques du milieu, la composition des formations végétales, les habitats de la "Directive Habitats" de l'Union Européenne et l'intérêt scientifique du milieu.

Abstract

On the basaltic plateau named Coiron (Ardèche, France), some oligotrophic Mediterranean temporary ponds with very rare and protected species such as : Crassula vaillantii, Lythrum thymifolium, Ranunculus lateriflorus, and a lot of very interesting mosses, have been found in a place named Plaine du Regard. In this paper, the authors give an outline of the principal ecological characteristics of the area, composition of plant communities, biotopes of "Habitats Directive" of the European Union and scientific interest.

 
:: C.J. GANGLO
Description d'une association nouvelle dans le sous-bois naturel des teckeraies du Centre nord Bénin : l'Opilio amentacea - Stereospermum kunthiani
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 71-81. Français
Résumé

Un inventaire floristique et une description phytosociologique ont été faits dans le sous-bois naturel des plantations de teck (Tectona grandis L. f.) de Dan, Atchérigbé, Logozohè et Toui (Centre nord Bénin).
Une nouvelle association Stereospermum kunthianum et Opilia amentacea a été identifiée à partir de 9 relevés phytosociologiques représentatifs. L'association comporte au total 49 espèces avec une moyenne de 12 espèces par individu d'association. L'étude de divers spectres met en évidence une prédominance des phanérophytes, des mésophylles. des sarcochores et des espèces a large distribution phytogéographique, respectivement 87.5 %, 81 %, 54 % et 75 % pour les spectres bruts.
L'analyse de la diversité floristique à partir de l'indice de SHANNON-WIEVER et l'équitabilité de PIELOU montrent que le sous-bois étudié a une diversité et une richesse floristiques relativement faibles et une abondance spécifique peu équilibrée (0.94 et 0.46 respectivement pour l'indice de SHANNON-WIEVER et le coefficient d'équitabilité de PIELOU).

Abstract

The natural undergrowth of teak (Tectona grandis L. f.) plantations of Center-north Benin has been assessed. A Stereospermum kunthianum and Opilia amentacea community is identified from 9 representative phytosociological surveys. The association is composed of 49 species with a mean of 12 species per survey.
The study of the ecological specters reveals that the following types are the most abundant: phanerophytes. mesophylls, "sarcochores", and the phytogeographical wide spread species, respectively 87.5 %, 81 %, 54 % and 75 % of the number of species.
The analysis of floristic diversity and species richness by means of SHANNON-WIEVER and PIELOU indices indicates that the natural undergrowth of the studied teak plantations has a relatively low level of species richness and floristic diversity while the species abundance has a weak balance (0.94 and 0.46 respectively for SHANNON-WIEVER and PIELOU indices).

 
:: R. DEJEAN, B. DESCOINGS et Y. MACCAGNO
Catalogue de l'Herbier du département de la Lozère de T. PROST
Paru dans Journal de Botanique, 2001, 16 (), pp. 83-104. Français